• Voir la galerie

    votre commentaire
  •  


     LE CONSEIL REGIONAL DE BOURGOGNE COMMUNIQUE :
     

    extrait du site de Conseil Régional ( 24 02 2011)

     

    Appel à projets « Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages »

    Le conseil régional de Bourgogne mettra en place, début 2011, un appel à projets « Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages » afin d’accompagner un grand nombre de communes qui ne veulent plus utiliser de pesticides pour l’entretien de la voirie et des espaces verts. Les élus ont voté les premiers crédits, pour lancer l’appel d’offres permettant de retenir les prestataires qui conseilleront les collectivités.

    Jusqu’à 40 % des pesticides utilisés pour entretenir les jardins, les espaces publics, les voies de transport se retrouvent directement dans les cours d’eau. La raison réside dans le fait que les surfaces traitées sont généralement peu perméables ( voiries, trottoirs, parcs publics, zones industrielles, aéroports...). Il en résulte la contamination des milieux naturels et de l’eau potable. Sans compter les effets sur la santé des utilisateurs et des voisins des espaces traités.

    Cependant, il existe des techniques alternatives de traitement et préventives de gestion des espaces qui permettent de réduire l'usage des pesticides. Dans cet esprit, le conseil régional de Bourgogne lancera un appel à projets, début 2011, avec les agences de l’eau (Seine-Normandie, Loire-Bretagne, Rhône-Méditerranée-Corse) et l’Union européenne, dans le cadre de l’opération « Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages ».

    Sa cible :
    les communes de moins de 10 000 habitants situés sur les bassins versants les plus contaminés.
    Son objectif : réduire au maximum, voire supprimer l’usage des pesticides par les services techniques des collectivités sur les voiries, dans les parcs, jardins, massifs végétalisés, terrains de sport, serres…

    Les collectivités retenues seront aidées dans le diagnostic de leurs pratiques, dans la mise en place et la mise en œuvre d’un plan d’entretien des espaces publics.

     

    En savoir +:      http://www.cr-bourgogne.fr/Appels-a-projets,37

     

     

    La gazette des communes


  • Tous au Festival EURO LAND ART

    du 21 mai au 28 août 2011

     

    En savoir + : LE SITE 

     


    Introduction empruntée au site du Pays de BEAUCE:

     

    En 2005, deux Pays en région Centre, le Pays de Beauce et le Pays Dunois, ont pris le pari de faire de la plaine de Beauce un vaste musée d’art contemporain à ciel ouvert grâce au festival Euro Land Art. Fruit d’un projet de coopération européenne à trois pays : l’Allemagne (Région du Altmark), les Pays Bas (Région du nord Brabant) et la France (Beauce Dunois), le festival Euro Land Art a pour objectifs de créer un événement culturel original et novateur pour animer le territoire et offrir un nouveau regard sur les paysages grâce à des installations artistiques éphémères en pleine nature. Cette initiative culturelle a été

    récompensée par un Lead’Or en tant que meilleur projet LEADER de coopération transnationale dans la catégorie « Culture et Patrimoine ». Depuis 2005, date de la 1ère édition en Pays de Beauce et Pays Dunois, le festival est organisé chaque année dans un des 3 pays partenaires : en 2010 il a eu lieu aux Pays Bas et en 2011 le festival reviendra donc en Beauce – du 21 mai au 28 août 2011 - sous la direction artistique de Gwénola Saillard Calvez, artiste plasticienne dunoise.

     

     


    Exemple en 2007

    Le Grand Chronopode Du 15 mai au 15 août 2007 à Arnouville et Romilly-sur-Aigre

    Le site de Christophe Dumont

     

     

     

    Texte emprunté au site Tourisme28.com:

    Le Grand Chronopode en Beauce, une oeuvre de Christophe DumontDu grec kronos (temps) et podos (pied), le chronopode est une échelle de mesure permettant de se déplacer physiquement dans el temps. Une œuvre d'art ludique dont vous êtes le héros pour explorer le temps ! Explorer le temps, écrire l'histoire, vivre le temps ou comment expérimenter la relativité du temps en plein milieu des champs ! Le Grand Chronopode est une œuvre de Land Art réalisée par l'artiste Christophe Dumont. Située en plein milieu des champs, elle se parcourt à pied et se découvre pleinement dans le déplacement. Le Grand Chronopode est une représentation matérielle du temps.

     

    Cette longue bande de gazon qui traverse les champs est graduée en années. Conçue comme une grande frise chronologique, le Grand Chronopode se développe de - 8000 à nos jours et s'ouvre vers l'avenir. Cette œuvre d'art, l'artiste l'a voulu interactive et ludique. Les visiteurs viennent y planter des jalons de couleur à la date de leur choix. Sur ce jalon, ils auront préalablement inscris un événement scientifique, artistique ou personnel qui les aura marqués. Chaque visiteur place la mémoire des hommes sur le temps déroulé. Les les visiteurs à l'aide des jalons participent à la création de cette œuvre d'art géante.

     

     

     

    Le Grand Chronopode en Beauce, une oeuvre de Christophe DumontEn 2007, le Grand Chronopode se compose de deux Chronopodes : l'un pour le passé, l'autre pour le présent. Le Chronopode du passé se situe à Romilly-sur-Aigre , à la ferme de la Grand'cour, le Chronopode du présent se trouve à Arnouville, à la ferme de la basse-cour, qui matérialise le 20ème siècle et l'avenir. Ludiques, artistiques ou scientifiques, de nombreuses animations ponctuent les week-ends : atelier taille de silex ; expositions d'objets archéologiques trouvés dans la région ; spectacles vivants ; création d'un tumulus avec le public où chacun apporte sa pierre à l'édifice ; déambulation musicale ; lecture de textes historiques ; atelier de fabrication de lancement d'ovnis ; pique-niques géants sur chacun des sites retransmis par la « web longue vue »...

     

     

     

     

    Remarquable, n'est-ce pas!



  •  

    Quel lien entre agriculture, alimentation et Santé?

    Conférence à la Maison du Charolais

    ( Le 02 02 2011 à La Maison du Charolais )
     
     
     
    Je n'ai pas pu me rendre à cette conférence, mais je sais que le public à été nombreux.

    Nous nous posons beaucoup de questions à ce propos et notre Ministère de l'Agriculture également. En effet, ce sujet est inscrit dans les nouveaux programmes des Bac pro agricoles, au sein du  module EG4 "Biologie Écologie". 

    C'est un sujet très intéressant à "traiter" avec les élèves, mais il faut l'aborder avec prudence et réflexion car il peut mettre en cause leurs pratiques professionnelles actuelles.

    Agriculture conventionnelle, agriculture raisonnée, agriculture biologique... Toutes ces conduites sont abordées au cours de la fomration des futurs agriculteurs. Mais pour le moment, le temps est  à  l'analyse des atouts et des contraintes de chacunes et lorsque le moment sera venu, pour eux, d'agir comme exploitants, soyons cetains qu'ils feront les meilleurs choix.

     
     
     
    -------------------------------------------

    Extrait ci-dessous emprunté au site Veille au grain Bourgogne:

    Nos assiettes sont-elles toxiques ?

    Quel lien entre agriculture, alimentation, et santé ? Que trouve-t-on réellement dans notre assiette ? Dans quelle mesure sommes-nous exposés quotidiennement aux substances chimiques ? Quels sont les risques environnementaux et sanitaires d’une ingestion quotidienne de ces substances, et ce particulièrement lors de la croissance des enfants ? Quel est le rapport entre les pesticides et l’épidémie de cancers à laquelle nous sommes confrontés ? Existe-t-il des alternatives ?

    C’est pour répondre à ces questions que François Veillerette interviendra

     

    • mardi 1er février à la Salle de conférence - lycée agricole Domaine neuf -58000 Challuy
    • mercredi 2 février à 20h à la Maison du Charolais, Molaize- 71120 CHAROLLES
    •  

    François Veillerette est fondateur de l’association Générations Futures (anciennement MDRGF) et Vice-Président du Conseil Régional de Picardie en charge de la santé, de l’alimentation et de l’environnement.

    La conférence-débat abordera notamment les résultats d’une étude scientifique édifiante montrant que, sur une journée, un enfant ingurgite 128 résidus chimiques (dont 47 substances différentes cancérigènes suspectées et 37 perturbateurs endocriniens suspectés1). Une autre étude scientifique, à l’initiative de Générations Futures, a révélé que 99,2% des raisins de table européens contenaient des résidus de pesticides, et que 16% des échantillons français dépassaient les limites maximales en résidus légales2. En juin 2009, la Fédération Nationale des producteurs de raisins de table (FNPRDT) décidait d’attaquer le MDRGF en justice pour « dénigrement » de ses produits. La FNPRDT a non seulement été déboutée, mais également condamnée pour procédure abusive.

    Après une présentation sur l’ampleur de la pollution chimique de notre environnement et ses conséquences sur la santé et l’environnement, François Veillerette montrera que cette situation n’est pas une fatalité et qu’il existe des alternatives.

    Avec le soutien du Conseil Régional de Bourgogne, ces conférences sont organisées en partenariat avec le Groupement des Agriculteurs Biologiques de Saône-et-Loire, le collectif 58 et 71 « action citoyenne OGM et pesticides », le Collectif Nivernais pour une Agriculture Durable (CNAD).


    ------------------------------------
     
    Pour en savoir davantage sur cette question,

    je vous invite à  vous rendre sur les sites suivants :


     
    L'association qui  a édité cette affiche: L'Association Veille au grain Bourgogne



    La Maison du Charolais, lieu de la conférence: La maison du Charolais


    François Veillerette est fondateur de l’association Générations Futures (anciennement MDRGF)  
      



    Collectif Action citoyenne pour une alternative aux pesticides:http://www.collectif-acap.fr/



    Des témoignages vidédéos de victimes des pesticides:http://www.victimes-pesticides.fr



    Un exemple qui fait réfléchir... 




    DU 20 AU 30 Mars: Semaine pour les alternatives aux pesticides
     
     
     
    texte emprunté au site Semaine sans pesticides
     
    Du 20 au 30 mars 2011 se tiendra la 6ème édition de la semaine pour les alternatives aux pesticides. 10 jours pendant lesquels des associations, des collectivités, des citoyens et des entreprises (etc…) organiseront des actions de sensibilisation, de formation et d’information pour montrer que l’on peut et que l’on doit se passer des pesticides chimiques. Cette semaine se fera en France mais aussi dans d’autres pays européens et africains.
     


    Un site sur la restauration scolaire:   Restauration scolaire
     
     
    ------------------------------------------     


     LE CONSEIL REGIONAL DE BOURGOGNE COMMUNIQUE :

     

    extrait du site de Conseil Régional ( 24 02 2011)


    Appel à projets « Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages »

    Le conseil régional de Bourgogne mettra en place, début 2011, un appel à projets « Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages » afin d’accompagner un grand nombre de communes qui ne veulent plus utiliser de pesticides pour l’entretien de la voirie et des espaces verts. Les élus ont voté les premiers crédits, pour lancer l’appel d’offres permettant de retenir les prestataires qui conseilleront les collectivités.

    Jusqu’à 40 % des pesticides utilisés pour entretenir les jardins, les espaces publics, les voies de transport se retrouvent directement dans les cours d’eau. La raison réside dans le fait que les surfaces traitées sont généralement peu perméables ( voiries, trottoirs, parcs publics, zones industrielles, aéroports...). Il en résulte la contamination des milieux naturels et de l’eau potable. Sans compter les effets sur la santé des utilisateurs et des voisins des espaces traités.

    Cependant, il existe des techniques alternatives de traitement et préventives de gestion des espaces qui permettent de réduire l'usage des pesticides. Dans cet esprit, le conseil régional de Bourgogne lancera un appel à projets, début 2011, avec les agences de l’eau (Seine-Normandie, Loire-Bretagne, Rhône-Méditerranée-Corse) et l’Union européenne, dans le cadre de l’opération « Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages ».

    Sa cible :
    les communes de moins de 10 000 habitants situés sur les bassins versants les plus contaminés.
    Son objectif : réduire au maximum, voire supprimer l’usage des pesticides par les services techniques des collectivités sur les voiries, dans les parcs, jardins, massifs végétalisés, terrains de sport, serres…

    Les collectivités retenues seront aidées dans le diagnostic de leurs pratiques, dans la mise en place et la mise en œuvre d’un plan d’entretien des espaces publics.

     

    En savoir +:      http://www.cr-bourgogne.fr/Appels-a-projets,37

     

    ----------------------------------------------


    votre commentaire
  • Dans la rubrique des milliers de liens" puis "Apiculture", l'abeille se meurt!...

    Dans la rubrique "des milliers de liens", puis dans la sous-rubrique "des blog" découvrez de nouveaux liens de blogs et de sites de passionnés, jardins...


    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires