•  

     

    1974: Pierre Perret s'engage pour l'aménagement d' espaces verts

     

    " - Formateur en Paysage depuis plus de 20 ans, je fais souvent référence à la chanson de Pierre Perret,  " Donnez nous des jardins" comme étant un message rendant hommage à notre métier de paysagiste et surtout  illustrant parfaitement les rôles des espaces verts dans l'aménagement urbain. Souhaitant vous en faire part içi , c'est en cherchant  les paroles sur la toile que j'ai découvert  le blog " les sociotopes".

    Quelle ne fût pas ma surprise de voir que d'autres professionnels pensaient la même chose que moi; Je me permets de citer les propos de l'auteur du blog concerant cette chanson :

    "-L'hymne des sociotopes, à apprendre par cœur, est pour moi « Donnez-nous des jardins », de Pierre Perret, dont les paroles devraient inspirer toutes les politiques municipales d'espaces verts".


    Si vous aimez les jardins et que cherchez à mieux comprendre leurs rôles, si vous ressentez  ces espaces comme de véritables terrains propices à la rencontre, au partage, alors je vous vous invite à naviguer sur le blog:

    Les sociotopes

    . On  découvre la notion de sociotope... J'ai adoré, je n'en dis pas plus,  bonne visite à vous!....

     

     

    Découvrez ou redécouvrez les paroles de "Donnez nous des jardins"  (1974):

     

    (Refrain)
    Donnez-nous donnez-nous des jardins
    Des jardins pour y faire des bêtises
    D'ou l'on revient des p'tites fleurs à la main
    Quand on a déchiré sa chemise
    Des jardins d'ou l'on est si contents
    De rentrer les genoux tout en sang

    C'est pas qu'on s'embête
    En bas des H.l.m.
    Mais les galipettes
    Sur le ciment c'est pas la crème
    Pour trouver de l'herbe
    Accrochez-vous bien
    Comme disait un lézard vert
    Qui était pas daltonien
    Si on cassa les vitres
    Quand on joue au football
    Qu'on vous casse les pieds
    Aussitôt qu'on revient de l'école
    C'est qu'on manque d'espace
    De piafs et de feuilles
    Y a plus qu'à la caisse d'épargne
    Qu'on trouve des écureuils

    (Refrain)
    Donnez-nous donnez-nous des jardins
    Des jardins pour y faire des bêtises
    D'ou l'on revient des p'tites fleurs à la main
    Quand on a déchiré sa chemise
    Des jardins aux odeurs sauvageonnes
    Ça vaut celles des oxydes de carbone Bien souvent je rêve
    De bêtes et de prairies
    Recherchant une trêve
    A cet univers un peu gris
    Je joue aux abeilles
    Le vol du bourdon
    Si la reine s'émerveille
    Mon goûter sera bon
    Les mulots gambillent
    Le hibou vend des poux
    Une jolie chenille
    Est venue tremper une soupe aux choux
    Un pauvre mille-pattes
    Se voit déjà ruiné
    Par cinq cent paires de savates
    Qui ont besoin de ressemeler

    (Refrain)
    Donnez-nous donnez-nous des jardins
    Des jardins pour y faire des bêtises
    D'ou l'on revient des p'tites fleurs à la main
    Quand on a déchiré sa chemise
    Des jardins d'ou l'on est si contents
    De rentrer les genoux tout en sang Dire au hérisson
    Qu'il peut aller se raser
    Au vieux saule pleureur
    De ne pas trop se démoraliser
    Et à la mante religieuse
    De ne pas bouffer son mec
    Quand même ces dames du M.L.f.
    Trouveraient pas ça correct
    Quelle vie merveilleuse
    Loin des marteaux-piqueurs
    Des marchands de béton
    Qui feraient bien mieux de vendre des choux-fleurs
    Laissez pousser l'herbe
    Les arbres et les fleurs
    Même les ânes en ont besoin
    Autant que les promoteurs

    (Refrain)
    Donnez-nous donnez-nous des jardins
    Des jardins pour y faire des bêtises
    D'ou l'on revient des p'tites fleurs à la main
    Quand on a déchiré sa chemise
    Des jardins pleins d'animaux marrants
    Ça nous changerait un peu de nos parents.

    Merci Pierre Perret


    Qu'en pensez vous? N'est-ce pas une chanson toujours d'actualité? les problématiques sont toujours les mêmes, le béton est toujours envahissant et les besoins en espaces verts toujours grandissants

     

    Thierry V. Formateur en Paysage


    votre commentaire
  •  

     

    L’embellissement de l’Allier par le végétal et le fleurissement

     


    Extrait d'un communiqué de Presse du Comité D&partemental du Tourisme; Pour en savoir pls consulter le site site dessous ( le dossier de presse complet est télécharchable en pdf - Décembre 2010):

    allier-tourisme.com

     

    -"Les paysagistes de Demain sont à l'affût de "l'actualité verte" dans leur région, c'est pourquoi, il se sont permis de faire l'écho de ce communiqué de Presse".

     


     

    COMMUNIQUE DE PRESSE

     

     

    L’embellissement de l’Allier par le végétal et le fleurissement

     

     

    L’Allier offre une mosaïque de paysages contrastés et attachants auxquels s’ajoute un patrimoine historique considérable marqué par l’empreinte des ducs de Bourbon. Egalement reconnu pour sa douceur de vivre, la fameuse "Dolce Vita" de l’Auvergne, l’Allier est le lieu idéal pour que le fleurissement s’exprime en toute liberté.

     

    Pourquoi fleurir ?

    Partie intégrante du patrimoine, les espaces verts représentent une composante importante et essentielle du cadre de vie des habitants. L’aménagement et le fleurissement des parcs, des jardins, des rues, des maisons, des places de villages et de tous les espaces publics de plein air sont autant d’éléments attractifs pour la ville et pour le territoire. Ils participent sans conteste à l’amélioration du cadre de vie des résidents et des visiteurs.

    Au-delà de l’esthétisme et de l’impact positif sur le moral et la santé des habitants, cet environnement joue un rôle déterminant, créant du lien social, pacifiant les mœurs, favorisant le maintien et la création d’activités. Il est naturellement vecteur de dynamisme et de convivialité.

    Jardiniers professionnels ou amateurs ont chacun un rôle à jouer pour mettre en valeur le département.

     

    Le Conseil général organise ainsi chaque année, le concours départemental de fleurissement et en confie la mise en œuvre au Comité technique de fleurissement et de l’environnement composé d’élus, de personnalités qualifiées et de professionnels du tourisme, de l’horticulture et du paysage désignés par le président du Conseil général.

    Ce concours s’adresse aux communes, aux maisons et fermes fleuries, aux campings. Il a pour objectif de récompenser les actions menées par les collectivités locales et les particuliers en faveur de l’embellissement et du fleurissement des parcs, jardins, bâtiments, espaces publics ou privés et de la création d’un environnement favorable à l’accueil et au séjour aussi bien pour les résidents que pour les touristes.

     

    Les enjeux de l’embellissement par le végétal et le fleurissement : un impact positif pour l’habitant et pour le territoire

     

    « La présence du végétal sous toutes ses formes dans l’espace public urbain, revêt aux yeux des citadins une importance extrême. Ce sentiment, véritable lien affectif liant l’homme à la nature, est d’autant plus marqué que le végétal se fait souvent rare dans un cadre où le minéral domine. Mais le végétal n’est pas seulement un objet esthétique : il joue également un rôle social et occupe une fonction biologique importante. »

    (extrait du classeur du fleurissement Horticulture et Paysage Editions)

     

    Dans notre département, l’embellissement par le végétal et le fleurissement est un enjeu aux nombreuses vertus :

    - il améliore la qualité de vie des résidents en contribuant au bien-être et en facilitant le contact. Cet embellissement est naturellement vecteur d’un accueil chaleureux, de dynamisme, de convivialité.

    - Il attire et retient le visiteur. Il donne envie de s’arrêter, de découvrir, de flâner, de prendre le temps, de participer aux manifestations, de rester, d’avoir envie de revenir ou d’amener des amis, favorisant ainsi le maintien et la création d’activités.

     

    Cet embellissement est ainsi un outil qui contribue à redynamiser l’endroit où il est implanté, grâce aux retombées indirectes qu’il génère sur l’activité relationnelle, économique et touristique.

     

    Interview de M. Alain LOGNON,

    Vice-président du Conseil général de l’Allier, chargé de l’Agriculture et du Tourisme - Maire de Beaulon.

     

    CDT : « En quoi l’organisation du concours de fleurissement est-il important pour le département de l’Allier ». 

    A. Lognon : « Le département a comme priorité l’accueil de nouveaux habitants. Pour cela, le département doit tout mettre en œuvre pour favoriser son attractivité. Le concours de fleurissement est un outil parmi d’autres que l’on se doit d’utiliser. D’autre part, il contribue à l’accueil, à la convivialité, à la mise en valeur de notre patrimoine et à l’attractivité touristique. »

     

    CDT : « Le concours de fleurissement n’est-il pas un peu désuet aujourd’hui ? 

    A. Lognon : « Pas du tout ! Le concours contribue depuis longtemps à améliorer le cadre de vie des habitants de l’Allier. Il est le garant du maintien de notre patrimoine naturel. » 

     

    CDT : « Qu’apporte l’embellissement par le végétal et le fleurissement au sein d’une commune et d’une habitation ? » 

    A. Lognon : « L’embellissement par le végétal et le fleurissement apporte beaucoup. Il donne envie de se promener, de découvrir, de rester plus longtemps, de revenir. C’est un facteur d’attractivité touristique. Il favorise le maintien et la création d’activités en stimulant la vie associative, artisanale, commerciale, industrielle… L’utilisation du végétal et des fleurs sème la gaieté et la convivialité, alors pourquoi s’en priver ? » 

     

    CDT : « Parmi les critères du concours figurent le cadre de vie et le développement durable. Peut-on réellement allier fleurissement et développement durable ? » 

    A. Lognon : « Bien sûr, le fleurissement et l’embellissement par le végétal en respectant le développement durable est tout à fait possible. Les services espaces verts comme les particuliers sont de plus en plus sensibilisés sur l’environnement. Ils utilisent des produits et des méthodes respectueux de l’environnement. Il en va du bien-être des générations à venir.

    De plus, le cadre de vie, c’est la beauté des paysages, les charmes des couleurs, les odeurs naturelles, la vie et le chant des oiseaux, le travail des insectes. Le fleurissement est un maillon du développement durable, puisqu’il permet le maintien de la biodiversité et par conséquent de notre cadre de vie. »

     

     

     


    votre commentaire

  • Bienvenue dans la "Cabane de Tellus", le site qui va vous faire aimer les “mauvaises-herbes”.


    Pour aller sur le site cliquez sur ce lien:                        cabanedetellus.free.fr



    16 commentaires
  • LES HYDRANGEAS des pépinières de la Thyle: Splendide!

     

    Pépiniriste belge, Thierry de Ryckel produit de magnifiques hortensias, il  est obtenteur d'hémérocales et de maginfiques Hellebores.

    Il participe à différentes foires aux plantes en France, comme à celle de ST Mracel de Felines (42) à proximité de Roanne.

    Rendez-vous sur son site et ne manquez ses vidéos sur les conseils de taille.

     


    http://www.pepinieredelathyle.com

     

     

     

     

     

     

     


  • Dans le Monde entier, les colonnies d'abeilles dimininuent! Les facteurs de disparitions sont multiples;  destructions par les pesticides, infections parasitaires et diminution de la ressoure aimentaire ( moins de diversité pollinique dans le temps et l'espace).

     

    Aidons les abeilles  et les apiculteurs dans cette catastrophe ! Semons des jachères apicoles, plantons des epèces mellifères,  cessons l'emploi des pesticides mis en cause par les scientifiques! 

     

    http://www.unaf-apiculture.info

     

    http://www.jacheres-apicoles.fr

     

    http://lesilencedesabeilles.over-blog.com/

     

    http://abeillesperdues.ouvaton.org/

     

    http://www.apiculture.com

     

    Services vétérinaires 71 apiculture 

     

     

    http://lamielleriedemagali.over-blog.com

     

     

     

     

     

     

     


    LE TITANIC APICOLE

     

     

     

     

    A VOIR ET REVOIR POUR COMPRENDRE CE FLEAU !

     

    le mystere de la disparition des abeilles

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires