•  

    40x60-fetedesjardins-b

     

     

    Ensavoir +

     

    Fête des jardins à Paris 

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    TROC AUX PLANTES

     

    Le 1er Octobre après midi à St Nizier d'Azergues

    (-69- dans le haut Beaujolais)


    10 commentaires
  •  

    Visitez les jardins éphémères à Beaune

    du 24 juin au 28 août

     

                 Pour en savoir +

    http://www.beaune.fr

     

     

    Extrait tiré du site de Beaune.fr:

     

    Après le succès des six éditions précédentes, la Ville de Beaune vous propose de découvrir du 24 juin au 28 août la nouvelle édition du festival Cours Eau Jardins.

    Les festivaliers seront invités à redécouvrir le patrimoine architectural et artistique exceptionnel de Beaune sous l’angle du divertissement et de la découverte ludique de la nature.

    Un concours d’écoles de paysagistes, des visites de lieux historiques et des animations raviront petits et grands tout au long de l’été.

     

     

     


  • La douceur féminine des jardins de la Bonnerie

     

     

    Article de Ouest France, dimanche 31 juillet 2011

     

    Ce beau jardin sert d'écrin à un magnifique manoir du XVe siècle. Et il s'intègre parfaitement à un petit village médiéval. Sabine Dunais l'a créé de toutes pièces.

    Le jardin de la Bonnerie dégage sérénité et tranquillité. Sans doute parce qu'il s'appuie sur une imposante bâtisse, un très joli manoir du XVe et que, tout en pente douce, il offre une vue superbe sur le village d'Essay et ses toits de tuile. Sabine Dunais, propriétaire des lieux, a réalisé là un jardin merveilleux. Des jardins plutôt, parce que la Bonnerie se décline en plusieurs tableaux. Où les peintres viennent s'inspirer.

    Pourtant, voici dix ans, il n'y avait là qu'une simple pâture où se plaisaient « les crapauds et les parterres de lierre. C'était une friche, un endroit affreusement triste », commente la maîtresse des lieux. Triste mais quelque chose s'en dégageait. « Nous avons signé ici le jour de la Saint-Bienvenue. » Comme un clin d'oeil.

    Un jardin de femme

    Partant de rien, Sabine Dunais, paysagiste autodidacte, pouvait alors s'exprimer. Quelques arbres ont été gardés comme le cèdre de l'Himalaya, des bouleaux communs ou de vieux pommiers. Pour le reste, tout est le fruit de son imagination. Et de son travail. « On peut dire que je suis jardinier en chef, jardinier en second, jardinier en troisième. » Quelqu'un vient l'aider juste une journée par semaine. Sa passion pour ce jardin est presque devenue « dévorante. Si je m'écoutais, je me relèverais aussi la nuit pour jardiner ».

    La visite commence par la partie haute. Celle qui offre la perspective sur le village. Trois espaces bien structurés se succèdent. D'abord une chambre d'ifs qui abrite une très belle collection d'hémérocalles. Puis des plates-bandes bordées de buis, où se nichent des sauges et des rosiers venezianes « qui fleurissent tout l'été ». « Ils sont d'abord couleur chamois avant de virer au blanc. » Suit un étonnant théâtre de verdure, en charmilles, inspiré d'un projet jamais réalisé pour le Petit Trianon. Il présente treize passages vers des coulisses virtuelles.

    Un peu plus bas, des cyprès rappellent un peu le Sud de son enfance. Plus bas encore, c'est davantage le règne du naturel. Le jardin file à l'anglaise. « J'aime alterner le peigné et le sauvage ou le presque sauvage. Je laisse un peu la nature se débrouiller toute seule. » Les graines apportées par le vent sont les bienvenues. Ici c'est un bouillon jaune qui est venu prendre place, là de l'aneth, là encore des coquelicots.

    Des vieux pommiers côtoient des espèces plus rares comme un arbre aux mouchoirs ou un robinier faux acacia twisty baby dont on dirait qu'on lui a fait une permanente. « On l'a trouvé par hasard. J'ai toujours fonctionné comme ça, au coup du foudre. »

    Des arbustes de toutes sortes s'épanouissent. « C'est un jardin de feuillages colorés. De ce fait, il est beau en toutes saisons. » Un potager-verger entouré de murs complète l'ensemble.

    Si, d'en haut, on voit bien le village, d'en bas la vue est superbe sur le manoir.

    L'impression de douceur domine tout au long de la visite. « Tout est en courbes et contre-courbes. On me dit que c'est un jardin de femme. »

    Textes : Freddy DONAL.Photos : Marc OLLIVIER.
     
     
     
    Renseignemts, visites, concerts :    
     

    1 commentaire
  • a

     

    En août, au jardin des Cultures, bons contes et beaux jardins

     

    Comme chaque année en août, l'Espace naturel Lille-Métropole organise le festival Les bons contes font les beaux jardins. Pour sa 5e édition, des conteurs envahiront Mosaïc et partageront avec les visiteurs leurs plus belles histoires.



    Au bord de l'eau, sur les pelouses, au plus profond de la galerie des scolytes, dans un confortable transat ou encore sous l'arbre à palabres du jardin Mama Africa, il s'en racontera, des histoires pour les petits comme pour les grands aussi. Le festival Les bons contes font les beaux jardins vous emmènera à la rencontre de la nature et de la fantaisie. Un rendez-vous qui ravira toute la famille !
    Au programme, il y aura Tikebana, Les Triconteuses et les compagnies Ireal, La Bricole, Les Trois Lézards, Filages, Il était une fois, Antre-Danses et Sur la Grand Route.


    Le jardin des Cultures est une invitation au voyage, à la rencontre des habitants de la métropole et de la diversité de leurs origines. Il s'étend sur 33 hectares, autour d'un bois et d'un étang. Les origines flamandes, africaines, maghrébines, asiatiques ou méditerranéennes de la population métropolitaine sont rappelées dans dix jardins thématiques. w Les bons contes font les beaux jardins, tous les dimanches d'août et le 15 août, de 14 heures à 18 heures, à Mosaïc, le jardin des Cultures, rue Guy-Mocquet à Houplin-Ancoisne, tél. 03.20.63.11.24.
    ou mosaic@enm-lille.fr

     

     

    MOSAIC, des jardins qui se racontent

     

    Article pris sur le site de lillemétropole


     

    bandeau

     

    Au coeur du Parc de la Deûle, Grand Prix National du Paysage  en 2006 et  Prix du Paysage du Conseil de l'Europe en 2009, MOSAÏC accueille sur 33 hectares, neuf jardins contemporains, un étang, des bois, espaces dessinés par les paysagistes français et belges Jacques SIMON, Jean-Noël CAPART, et Yves HUBERT et imaginés par une trentaine d'artistes français, italiens, portugais et anglais.

     

    Inauguré en 2004, MOSAÏC propose un voyage à la découverte de la diversité des habitants de la métropole lilloise. Chaque jardin mêle botanique, œuvres d'art et animaux domestiques rares. Le dimanche après-midi, MOSAÏC propose des animations musicales, théâtrales, des ateliers et des visites guidées.Et cette année, les thématiques en vedette seront celles de l'accessibilité... et des cinq sens !

    Neuf jardins pour rêver !

     

    La Quinta des Délices

    quinta des délices

           

    médit.

    Les Terrasses de la Méditerranée
                   

    Le Royaume des enfants

    chemin des lutins

           

    rain garden

    Rain Garden
                   

    Le Jardin du Dragon

    jardin du dragon

           

    jardin premier

    Le Jardin Premier
                   

    Le Jardin Tissé

    jardin tissé

           

    jardin des figuiers

    Le jardin des Figuiers
                   
    Le Jardin de Pierre Auvente pierre auvente        

    l'ile africa mama

    L'Ile Africa Mama

     

     

    Pour en savoir + :/www.lillemetropole.fr
     

     

     

     

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique