• Loir et Cher

    20e Festival des jardins : Chaumont, c'est ouvert !

    23/04/2011 Article emprunté à La Nouvelle Répubilque :

     

    Un grand soleil a accompagné hier l'ouverture du 20 e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire. Les visiteurs étaient au rendez-vous.


     
     
     
     
    Il y avait du monde, hier, dans les allées du festival, de tout âge et de toutes les nationalités. - (dr)

     Hier au domaine de Chaumont-sur-Loire, c'est le soleil qui a fait l'ouverture du Festival international des jardins, 20 e édition. Du beau temps et le long week-end de Pâques qui se profile : idéal pour la fréquentation. « Il y avait des gens qui faisaient même la queue, dès ce matin », raconte Chantal Colleu-Dumond, directrice du domaine, agréablement surprise du succès de ce premier jour.
    Quant au beau temps exceptionnel à cette période-ci, l'équipe organisatrice ne va pas s'en plaindre, du moins pour le moment. « Ça fait peut-être un peu trop de chaleur d'un coup, explique la directrice. Aujourd'hui, nous ne sommes pas inquiets pour le moment, mais il ne faudrait pas que ça continue comme ça jusqu'à fin juin. »
     
    Du sourire à la réflexion
     
    Pour le moment, donc, tout va bien. Et cette 20 e édition placée sous le thème de « Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse » réserve comme les éditions précédentes, son lot de surprises. Il y a le très coloré « Célébrons et tissons la (bio) diversité », dont le ciel composé de morceaux de tissus couvre des plantes aux pots multicolores. Sans oublier le jardin de « Madame Irma, prédictions en tout genre » avec passage dans sa jaune et jolie roulotte, le rigolo « la transparence du ver », où l'on vous propose de devenir un insecte et de partir sous terre. Hier, les enfants s'en donnaient à coeur joie.
    Côté rêverie, le jardin créé par le Chinois Wang Xiangong, dans le cadre des cartes vertes, est très efficace, proposant au visiteur d'écouter le vent, grâce à des dizaines de clochettes suspendues à des bandelettes. Magique.
    Parallèlement à cette insouciance, le thème de la biodiversité apporte une touche plus grave à cette 20 e édition. « Le jardin des plantes disparues », par exemple, rappelle à la manière d'un cimetière militaire, la disparition de certaines espèces végétales. Celui intitulé « Manier avec précaution », sorte de chambre d'hôpital végétale avec poches de perfusion, plantations de béquilles et armoire à pharmacies, rappelle à tous cette nature fragile.
    Plus troublant encore : le jardin appelé « Le laboratoire » et qui raconte l'histoire « d'un jardin du futur renaissant après une catastrophe », fait forcément écho à l'actualité.
    Du sourire à la réflexion, cette 20 e édition du Festival international des jardins s'affiche sans conteste comme une édition riche. Riche de sens.
      

     pratique

    > Le Festival international des jardins est ouvert tous les jours du 22 avril au 16 octobre, de 10 h à 20 h. Des visites guidées sont proposées. Durée 1 h 15. Pour une visite libre, il faut compter environ 2 heures.
    > Le Festival pourra être vu en nocturne, avec « Jardins de lumières », du 1 er juillet au 31 août, tous les soirs, sauf le vendredi, de 22 h à minuit.
    > Tarifs d'entrée (festival et parc du château) : 10 € pour les adultes, 7,50 € pour les 12 -18 ans, 4,50 € pour les 6-11 ans. Possibilité d'un billet jumelé avec la visite du château : tarifs : 15,50 € pour les adultes, 11 € pour les 12-18 ans et 5,5 € pour les 6-11 ans.
    > Carte Pass : 29 € par an, visiter à volonté du Festival international des Jardins, le Centre d'arts et de nature et le château.
    > Tél. 02.54.20.99.22, www.domaine-chaumont.fr

     billet

    En mouvement

    Ce qu'il y a de fantastique au Festival international des jardins pour le visiteur du premier jour, c'est que lorsqu'il reviendra dans quelques semaines, quelques mois, les jardins qu'il aura vus et appréciés auront changé de visage au fil des saisons. Printemps, été, prémices de l'automne. Les créations du Festival international de jardins sont véritablement des oeuvres végétales, à part, et en mouvement.

     le chiffre

    209

    C'est le nombre de jours d'ouverture de ce 20 e Festival international des jardins, lancé hier, soit huit jours plus tôt que les années précédentes en raison du week-end de Pâques. Le public a jusqu'au 16 octobre pour venir découvrir cette nouvelle édition, sur le thème de « Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse ». L'inauguration officielle, en présence des créateurs aura lieu le 5 mai prochain.

     en bref

    > JURY. Le président du jury de l'édition 2011 est Jean-Marie Pelt, agrégé de pharmacie, botaniste et écologiste. Composé de quatorze membres, il a sélectionné dix-neuf jardins qui sont présentés dans le cadre du concours.

    > CARTES VERTES. Des « créateurs » de tout poil sont invités à créer leur jardin : les architectes Dominique Perrault et Édouard François, la créatrice de bijoux Loulou de la Falaise, le duo d'artistes contemporains Ernesto Neto et Daisy Cabral-Nogueira, et le paysagiste chinois, Wang Xiangrong.

    > INVITÉS SPÉCIAUX. Deux autres jardins sont proposés par des invités spéciaux : « Lucy in the sky » par Chilpéric De Boiscuillé, Raphaëlle Chere, Pauline Szwed et Benjamin Haupais ; « Graines d'espoir » par des élèves de l'école Boulle et de l'école Du Breuil.

    Mélanie Houtin