• Rendez-vous aux jardins 2010 « Le jardinier et ses outils »

    Rendez-vous aux jardins » : 1,8 million de visiteurs

    Photo : D.R.

    La 8e édition des «Rendez-vous aux jardins» a retenu l’attention d’1,8 million de visiteurs. Elle proposait de découvrir du 4 au 6 juin plus de 2000 jardins dans toute la France sur le thème : «le jardinier et ses outils».

    2000 parcs et jardins. La 8e édition des « Rendez-vous aux jardins » (du 4 au 6 juin) a été occasion de redécouvrir, le temps d’un week-end, toute la richesse et la diversité de nos jardins en pleine floraison. Les propriétaires et les jardiniers se sont mobilisés dans toute la France pour offrir aux visiteurs de nombreuses animations : expositions d’outils, jardins éphémères, ouvertures au crépuscule, visites guidées, ateliers d’initiation au jardinage etc.
    L’opération, lancée par le ministère de la Culture et de la Communication en 2003, concernait cette année quelque 2000 parcs et jardins publics ou privés, dont quatre cents ouvertures exceptionnelles ou premières ouvertures. 1,8 million de visiteurs s'y sont donné rendez-vous.

    Le jardinier et ses outils. Thème de l’édition 2010 des « Rendez-vous aux jardins », « Le jardinier et ses outils » proposait aux visiteurs un regard renouvelé, non seulement sur les savoir-faire des jardiniers, mais aussi sur leurs outils et leurs instruments.
    L’histoire des outils de jardin est indissociable de l’évolution des jardins eux-mêmes. C’est sur les grottes du paléolithique soit vers 40 000 ans avant Jésus-Christ que l’on retrouve la première représentation d’outils. Les textes du Moyen Âge les nomment, les décrivent et les classent. C’est cependant aux XVIIIe et XIXe siècles que les progrès seront les plus importants. Aujourd’hui encore, de nombreuses améliorations sont apportées aux outils tandis que le jardinier peut s’appuyer sur de nouvelles techniques, notamment l’informatique.

    La Journée d’ouverture. Elle était particulièrement dédiée aux élèves des classes primaires et secondaires. Ainsi, le vendredi 4 juin, de 14 h à 16h, les jardins du Palais-Royal ont accueilli des élèves de classes primaires à qui ont été proposé de nombreuses animations assurées par les jardiniers et les agents du domaine :
    - Visite guidée des jardins.
    - Atelier de plantation animé par les jardiniers du Palais-Royal. Les enfants ont pu participer à la plantation d'un massif de l’un des carrés des jardins.
    - Présentation et démonstration d’outils de jardinier, ainsi que des nouvelles techniques de jardinage biologique.
    - Démonstration de taille des tilleuls en berceau.

    Quelques chiffres.
    - 2144 jardins sont protégés en 2010 au titre des monuments historiques dont 595 jardins classés et 1548 jardins inscrits (en 2009 : 2 085 parcs et jardins protégés, dont 581 classés et 1 504 inscrits).
    - 51 jardins supplémentaires ont été protégés, appartenant pour 41 d’entre eux à des propriétaires privés, 8 sont des propriétés publiques et 2 ont une gestion publique / privée.
    - 328 jardins sont labellisés « jardin remarquable » (label d’Etat accordé depuis 2004 et qui témoigne de la qualité de certains jardins - protégés ou non au titre des Monuments Historiques - et des efforts faits pour leur présentation et l’accueil du public).

    La neuvième édition des "Rendez-vous aux jardins" se déroulera les 3, 4 et 5 juin 2011, sur le thème « le jardin nourricier ».

     

     

     

    Le Jeudi 20 Mai 2010

    Discours de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé à l’occasion de l'inauguration de la 8e édition du Rendez-vous aux jardins (thème 2010 : « Le jardinier et ses outils »)

    Il y a, en chacun de nous, tout un imaginaire des jardins, qui plonge ses racines
    dans les tréfonds de notre mémoire et de notre culture, jusque dans les plus anciens
    de nos récits fondateurs. Son motif se décline dans tous les « lieux » de notre
    conscience partagée : du jardin d’Eden aux pommes d’or des Hespérides, du
    « jardin clos » de Marie aux jardins suspendus de Babylone et aux jardins impériaux
    de la Chine ou du Japon… sans oublier, bien sûr, ceux de Versailles ou de
    Villandry !

    Si le jardin fascine et se prête à autant d’images et de symboles, de chansons aussi,
    c’est, je crois, parce qu’il se situe à la frontière entre deux espaces, celui de la
    nature et celui de la culture, qui sans cesse dialoguent, se croisent, et se répondent.
    Lieu naturel et pourtant sillonné par la main de l’homme, il est non seulement clos,
    protégé, voire « secret », mais aussi ouvert, chaleureux, et en perpétuelle
    métamorphose.
    À l’égal de la poésie, de la peinture ou de l’architecture, l’art des jardins compte
    parmi les plus prestigieux des beaux-arts, et il a été illustré par nos plus grands
    artistes, depuis LE NÔTRE jusqu’aux meilleurs de nos paysagistes contemporains,
    qui ne cessent de le réinventer, d’en dessiner de nouveaux visages.
    Et c’est pour mettre en lumière ce patrimoine et cette création exceptionnels, dans
    toute leur diversité et tout leur éclat, que le Ministère de la Culture et de la
    Communication accorde aux jardins de France son attention la plus vigilante – tout
    au long de l’année bien sûr et plus particulièrement à chaque printemps, au retour
    de ce « Rendez-vous aux jardins », qui est une invitation à la découverte, à
    l’émerveillement, mais aussi au partage.
    Pour cette 8e édition, les 4, 5 et 6 juin prochains, ce sont pas moins de 2000 parcs et
    jardins qui ouvriront leurs portes aux visiteurs, dont certains de façon tout à fait
    inhabituelle, comme à la dérobée...
    Grandioses ou intimes, publics ou privés, à la française ou à l’anglaise, classiques
    ou romantiques, fleuris, fruitiers ou potagers, herbeux ou sablonneux, parsemés de
    rochers, de lacs, d’étangs ou de sculptures – comme ici, dans ce magnifique Musée
    RODIN qui nous fait le plaisir de nous accueillir et dont je tiens à remercier le
    directeur, M. Dominique VIÉVILLE : tous ces jardins qui composent notre paysage
    national et intérieur déclineront leurs nuances les plus subtiles, offriront aux regards
    leurs mille trésors secrets aux quatre coins de nos villes et de nos campagnes, sur
    l’ensemble de nos territoires.
    Je suis convaincu qu'une fois encore, nombreux seront les visiteurs qui profiteront
    de cette aubaine, pour en goûter le charme d’une façon nouvelle, parfois jusqu’à
    une heure insolite de la soirée...

    « Le Jardinier et ses Outils » : le thème retenu cette année – qui a le
    charme d’une fable de LA FONTAINE –permettra d’évoquer toute la
    profondeur de la mémoire sociale et culturelle dont est porteur chacun de
    ces objets et de ces métiers. Car l'outil s'inscrit dans une relation
    essentielle à son usage, qu’il révèle pour ainsi dire en creux par le geste
    dont il s’accompagne. Ainsi, grâce aux expositions d'outils anciens et aux
    démonstrations de techniques ancestrales proposées par les plus
    expérimentés de nos jardiniers, c'est toute l'histoire de la société, passée
    et présente, qui surgira devant nos yeux sur ces théâtres de verdure.
    D’autant plus instructives qu’elles seront ludiques, ces promenades,
    flâneries et déambulations horticoles constitueront autant de rendez-vous
    avec la culture et la beauté, avec notre patrimoine à ciel ouvert et la
    création la plus exubérante et parfois la plus expérimentale, avec tous les
    arts en dialogue – à l’instar de celui qui se noue, dans ce Musée, entre les
    sculptures de RODIN, celles de Wim DELVOYE, et ces splendides jardins
    qui leur servent d’écrin.
    Tous ces rendez-vous avec nous-mêmes nous rappelleront que nous
    avons bien raison de « cultiver notre jardin », de le faire vivre, de l’animer
    de nos soins attentifs et de notre curiosité exigeante et passionnée.
    Je remercie donc l’ensemble des partenaires du ministère de la Culture,
    dont le fidèle dévouement rend possible, chaque année, ce petit miracle
    printanier : les généreux mécènes – GDF SUEZ, l’Union Nationale des
    Entrepreneurs du Paysage (UNEP) et MOËT HENNESSY, et leurs
    présidents respectifs, que je salue –, ainsi que nos partenaires
    institutionnels : les propriétaires de jardins publics et privés qui, cette
    année encore, ont mobilisé largement leur réseau pour le mettre à la
    disposition de tous, le Comité des parcs et jardins de France et son
    Président, M. Didier WIRTH, ainsi que le Centre des monuments
    nationaux, la Demeure historique et les Vieilles maisons françaises.
    Je tiens à saluer le rôle particulièrement actif du Conseil national des Parcs
    et Jardins et de son président, M. Jean-Pierre BADY, qui accompagne la
    Direction générale des patrimoines pour protéger, conserver et valoriser
    nos parcs et nos jardins. J’ai d'ailleurs le plaisir de vous annoncer, à cette
    occasion, que le renouvellement de ce Conseil national est aujourd'hui
    acté, et je félicite chacun de ses membres, anciens et nouveaux, de leur
    engagement exemplaire aux côtés du Ministère de la Culture dans cette
    merveilleuse aventure collective.
    Je veux, enfin, remercier toutes les Directions régionales des affaires
    culturelles (DRAC), indispensables chevilles ouvrières de cette
    manifestation, qui, une fois de plus, ont permis à nos jardins de devenir, de
    façon toujours plus rayonnante, de véritables médiateurs d’émotion
    esthétique auprès de nos concitoyens, ainsi que des visiteurs de passage
    dans notre pays.
    Je vous donne donc « Rendez-vous aux jardins » le premier week-end de
    juin – et, puisque nous allons à présent pouvoir goûter quelques
    « nourritures terrestres », peut-être issues de nos vergers, je ne résiste pas
    au plaisir de vous donner un avant-goût, quelques prémices, des
    « Rendez-vous » de l’an prochain en vous en révélant le thème : « Le Jardin Nourricier » !… Une autre image qui, après celle du « Jardinier et ses outils », viendra « nourrir » – si j’ose dire – notre jardin imaginaire…
    Je vous remercie.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :